Audio & réseaux sociaux, un cocktail gagnant ?

Dans une perpétuelle recherche de nouvelles saveurs, les plateformes sociales cherchent à (ré)inventer les formats de demain pour plaire toujours plus au palais de leurs audiences.

Les marques, quant à elles, sont à l’affût d’élégants mélanges de communication, qui puissent mixer aussi bien des saveurs authentiques que conversationnelles.

On observe la montée en puissance de contenus 100% audio depuis 2018, les fameux podcasts. Mais tout évolue vite. Regardons ensemble quels ingrédients utiliser pour un cocktail audio-marque gagnant.

Une petite révolution.

En plein confinement en avril 2020, le phénomène Clubhouse est né.

Cette application de niche, réservée dans un premier temps aux insiders de la Silicon Valley, se transforme petit à petit en une plateforme grand public destinée à accueillir des salons audio sur un large panel de thématiques.

C’est véritablement l’application qui popularise l’audio en direct auprès d’un large public. Clubhouse compte 10 millions d’utilisateurs mensuels en février 2021, 5x plus que son volume de janvier 2021.

Une concurrence qui se positionne.

Mais les acteurs historiques ne restent pas les bras croisés, bien au contraire. Twitter a déjà rendu disponible son nouveau format audio, les “Twitter Spaces”, ces salons audio similaires à Clubhouse et qui permettent aux 192 millions d’utilisateurs actifs mensuels de converser en direct. Avec une disponibilité mondiale, sans limite et parce que depuis toujours, l’oiseau bleu règne sur les conversations, Twitter est désormais en pôle position pour devenir la plateforme de contenus audio en direct du moment. C’est une évolution logique dans l’ADN de la plateforme.

Facebook & LinkedIn ont également annoncé la disponibilité d’ici l’été 2021 de nouveaux formats audio en direct. Une affaire à suivre, notamment quand on connaît la puissance algorithmique de Facebook et de son expérience avec la diffusion de contenus à ses milliards d’utilisateurs par la médiatisation.

Un format authentique qui séduit.

Une innovation suscite toujours beaucoup d’espoirs mais aussi beaucoup de questions sur sa capacité à se pérenniser. Pour l’audio en direct, l’innovation se mesure à une échelle humaine, authentique et à haute valeur ajoutée. La chaleur des conversations générées vient puiser son intérêt dans notre ADN : celle d’échanger, transmettre.

Des communautés se forment désormais autour d’une promesse : celle de (re)créer des connexions plus humaines, plus authentiques.

Les récents évènements, du (presque) tout digital et de la déshumanisation des flux d’informations associés nous ont fait prendre conscience de l’importance de maintenir des relations humaines fortes et qui stimulent le collectif.

La richesse des discussions informelles et spontanées donne à chacun la possibilité de s’élever, de grandir et d’évoluer en se confrontant à des visions aussi bien réconfortantes que différentes.

Place à l’interactivité.

Ces salons audio en direct prennent toute leur singularité dans leur capacité à donner à chacun la possibilité de s’exprimer et d’échanger librement autour de ses expériences, de ses convictions, de ses interrogations. C’est véritablement un lieu d’échange d’expériences et de convictions.

Que ce soit sur Clubhouse ou Twitter Spaces, jeunes étudiant(es) ou CEO peuvent tour à tour prendre la parole et être acteurs du contenu qu’ils chérissent. Les organisateurs des salons audio distribuent la parole et modèrent l’espace de discussion, où on rentre en un clic.

Un nouveau terrain de jeu pour les marques.

Pour une marque, le défi est important. Investir un nouveau format sans respecter les règles du jeu peut se révéler être particulièrement délicat.

L’enjeu est d’apporter une réelle contribution au débat global, créer de la valeur à son auditoire sans jamais être dans une approche publicitaire, ce qui serait alors catégoriquement rejeté par les différentes communautés.

Au-delà de la perspective d’accroître sa visibilité, une des approches qui semble être la plus judicieuse dans un enjeu de communication corporate est d’être représentée à travers ses leaders pour mettre en avant une vision humaine face aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui.

C’est précisément le cas de Feed, qui fait office de premier de classe en France sur Clubhouse. Cette marque de nutrition, qui cible majoritairement les jeunes, échange finalement très peu autour de l’alimentation. Au programme des lives audio, de l’actualité, et beaucoup de débats sur le développement personnel avec des invités experts de leur domaine.

La marque donne la parole pour générer de l’engagement positif et cela se transforme en cercle vertueux pour la marque sur ses autres réseaux sociaux.

La marque amplificatrice d’idées.

La marque doit être un relais, un écho, au service de tous dans une démarche globale d’intelligence collective. Positionner sa marque dans des salons audio ne peut se faire sur une décision singulière. Elle implique d’intégrer ces nouveaux formats audio en direct dans sa stratégie de communication et de contenu pour former un maillage global crédible qui donne du sens à la mission de la marque. Le format en direct donne peu de marge de manœuvre et nécessite d’être préparé au même titre que n’importe quelle interview avec un média, par exemple.

Ouvrir son lieu d’échange à des interlocuteurs externes, qu’il soit autant ou davantage experts est capital pour garantir une pluralité du débat et conserver une démarche honnête. Dans le cas d’une masterclass d’un leader d’un grand groupe par exemple, la discussion ne doit pas se limiter à son champ d’action dans son entreprise mais d’une manière plus globale. On dit alors qu’il faut penser “big picture”. De là à inviter des concurrents autour de ces sujets de société, il n’y a qu’un pas.

Avec toujours la même préoccupation, apporter de valeur à son auditoire.

Écrit par Christopher Clément, Community Manager chez tequilarapido