T’es qui là rapido ? Meet Mohamed, Team Leader Wordpress / TMA

Si certains d’entre vous rencontrent une “error 404” rien qu’en lisant l’intitulé du poste de Mohamed, pas de panique ! Il s’est justement prêté au jeu de l’interview pour nous faire comprendre ses missions, son univers et peut-être même corriger quelques bugs de langage spécifiques au métier… ou pas d’ailleurs ! À vous de juger.

Hello Mohamed ! On est d’accord, tu n’as pas un intitulé de poste commun. D’entrée de jeu, peux-tu déjà nous dire ce qu’est un Team Leader Wordpress / TMA chez tequilarapido ?

Je vais résumer cela avec des mots simples :

Wordpress est un CMS, c’est-à-dire un outil qui permet de construire des sites internet. La TMA est toute la partie chargée de la maintenance et de l’évolution des sites internet.

J’ai donc 2 casquettes :

La première est celle de superviseur de toute l’activité concernant Wordpress, tant au niveau des nouveaux projets qu’à celui de la TMA. La seconde est centrée sur le conseil en organisation de la TMA, dans le but d’apporter de nouveaux outils et/ou process pour optimiser notre travail.

Quel est ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Ça c’est moins évident à expliquer !

En 2013, j’ai fait un stage de fin d’études chez SMILE, un intégrateur et infogéreur de solutions Open Sources. J’ai enchaîné dans cette même entreprise une alternance comme développeur web.

Puis, un client d’envergure internationale nous a sollicité pour un projet de site en Wordpress. Pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de mettre en place une “usine à sites”. Une usine à sites est un système qui permet de créer des sites fonctionnels très rapidement. Cette mission bien menée a pris une nouvelle envergure lorsque ce même client a souhaité migrer la quasi-totalité de ses sites web en Wordpress. Dès lors, mon rôle dans l’entreprise n’a fait qu’évoluer. On m’a confié le soin de constituer et de former l’équipe pour réaliser ce projet… Et me voilà référant !

Pourquoi avoir choisi tequilarapido pour la suite de ta carrière ?

En réalité, c’est tequilarapido qui m’a démarché pour faire face à une demande grandissante des besoins sur Wordpress. Cela a représenté une véritable opportunité pour moi. J’ai tout de suite compris que je pourrais mettre à profit toutes les compétences et l’expérience que j’ai acquises précédemment. Et puis, voir d’autres choses et me fixer de nouveaux objectifs, c’est plutôt challengeant. J’ai donc commencé début avril par une mission chez un de leurs partenaires, et j’ai officiellement rejoint les rangs de tequilarapido début août !

Quels sont pour toi les principaux avantages et inconvénients du métier ?

Le vrai plus pour moi — et c’est très personnel je pense — c’est de pouvoir donner aux autres un peu de ce que j’aime en leur partageant mes connaissances. Au-delà de l’aspect technique du métier, la transmission des valeurs et le partage des richesses me tiennent particulièrement à cœur.

Pour les inconvénients, je risque de te décevoir… mis à part peut-être le fait d’être pour le moment en “full remote” depuis Lyon et de ne pas être proche de mon équipe, il n’y a rien aujourd’hui que je souhaite lister en point négatif.

Quelles ont été les dernières plus grandes évolutions techniques dans ton métier ?

En réalité, je ne vois pas d’évolutions majeures au cours des 5 ou 6 dernières années, si ce n’est que du côté de Wordpress le “page builder” intégré qui s’est considérablement amélioré. Nous sommes passés d’un mode “template” qui consistait à créer un seul et même groupe de blocs composant une page, à la possibilité de composer des pages en mode “Lego”. Cela veut dire que désormais, tous les composants d’une page peuvent être modulés à volonté et de façon bien plus intuitive. Pour la personnalisation au gré des besoins et des envies, c’est beaucoup plus simple et le gain de temps est énorme.

Comment perçois-tu l’évolution de ton métier dans les prochaines années ?

Je pense qu’à l’avenir, nous aurons la possibilité de proposer des sites clés en main ne nécessitant plus l’intervention systématique de développeurs. Le client final pourra personnaliser son site à sa guise avec une grande facilité.

Aujourd’hui déjà, nous réfléchissons à de multiples scénarios et configurations permettant, petit à petit, d’arriver à ce type de solutions.

On le voit d’ailleurs, de plus en plus de personnes réussissent à réaliser un site basique sur Wordpress pour présenter leurs travaux ! Cette accessibilité va certainement se généraliser et donner aux marques la possibilité de faire évoluer leurs sites rapidement selon leurs besoins.

Y a t-il un projet que tu as réalisé et dont tu es particulièrement fier ?

J’ai envie de vous parler de la plateforme événementielle réalisée pour Groupe Renault cet été. Un vrai gros challenge, tant sur les délais que sur la demande. Nous avons réalisé une usine à sites avec une multitude de composants, déclinés visuellement pour chacune des marques du Groupe : Renault, Dacia et Mobilize. Et d’autres marques doivent arriver dans les prochaines semaines.

Tous ces sites serviront pour les communications événementielles, et chacun d’eux est autonome dans la réalisation des contenus. Pratique pour le client, passionnant pour nous !

Je dois dire que 3 mois après mon arrivée, ce projet démentiel m’a mis d’entrée de jeu dans le bain. J’ai adoré !

Tu as quelques tips à partager aux profils juniors qui nous lisent ?

Quelque chose d’essentiel me vient à l’esprit : lorsque j’ai débuté mon apprentissage des technologies comme celle de Wordpress par exemple, j’ai toujours essayé de personnifier l’outil. C’est-à-dire de faire comme si j’étais face à un humain et que je tentais de comprendre comment est-ce qu’il pense. Je tentais des petites modifications de codes qui me permettaient de voir les réactions. Utiliser cette démarche permet de sortir du côté très théorique de la méthodologie d’apprentissage classique, et d’installer une espèce de relation “homme-machine” plus ludique et plus compréhensible pour la suite.

Une dernière pour la route. Si je fais référence au film Matrix, fais-tu partie de ceux qui continuent à rester dans la matrice après le travail ou tu as d’autres hobbies ?

Justement, je ne suis pas un “geek”. Comme beaucoup de gens j’aime faire du sport et je pratique le handball. J’aime aussi sortir, voyager. Donc quand tu me parles de matrice, j’ai pas envie de la modifier en dehors de mes heures de travail. Au contraire, j’ai plutôt envie d’en profiter un maximum !

Digital is about recreativity.

Digital is about recreativity.