T’es qui là, rapido ? Meet Valentin, UX/UI Designer

Ce mois-ci, on part à la rencontre de Valentin, UX/UI designer depuis 4 ans chez tequilarapido ! Véritable passionné, il est également le détenteur du titre de “Geek of the day”. Découvrez son parcours ! 🕹

Salut Valentin ! Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis designer chez tequilarapido depuis maintenant 4 ans. Je suis passionné de création digitale, de design, mais j’aime aussi tout ce qui concerne la culture, et OSS 117 !

Comment es-tu arrivé chez tequilarapido ?

Je suis arrivé en stage de fin d’études lors de ma dernière année de Master à l’ISCOM Montpellier. 👨🏻‍🎓 J’ai tout d’abord intégré l’agence en tant que webdesigner en 2016. Je suis intervenu sur des missions très variées allant de la production de maquettes de sites webs à la création de publications sociales en passant par le motion design. Je me suis ensuite spécialisé dans l’UX/UI l’année dernière pour intervenir sur des sujets qui me passionnent vraiment et me concentrer sur la création d’interfaces digitales.

Dis nous, en quoi consiste le métier de UX/UI designer exactement ? Quelles sont tes missions au quotidien ?

Mon métier consiste à dessiner les plans de produits digitaux qui donneront vie à des sites web, des outils métiers et parfois des applis mobiles.

Pour les missions, c’est d’abord l’UX : Rechercher, se documenter, comprendre les audiences cibles et leurs besoins. Toutes les informations qui en découlent permettront de donner vie à des arborescences, des wireframes qui rythmeront la création d’expériences digitales.
Dans un second temps, c’est l’UI qui consiste à retranscrire graphiquement toutes ces informations, les structurer, injecter de la créativité sous forme de maquettes ou encore de vidéos pour apporter du relief !

Si tu devais donner 5 qualités pour être le parfait UX/UI designer ce seraient lesquelles ?

  • La rigueur : l’UX/UI est un tout en un, il faut être capable de jongler avec beaucoup de paramètres.
  • La créativité : l’UX/UI demande d’imaginer des expériences interactives et des expériences tactiles originales.
  • La capacité d’échange : la création de produits digitaux demande un échange avec beaucoup d’expertises qui interviennent dans le processus de création.
  • L’empathie : de la même manière que l’ouverture d’esprit, il faut comprendre du mieux qu’on peut les problématiques de nos clients, des collègues avec lesquels on travaille ; et encore plus important, de comprendre les problématiques des audiences qu’on cible avec nos productions.
  • La curiosité et l’envie d’apprendre : ce sont des métiers qui évoluent, qui n’existaient pas il y a dix ans et qui n’existeront peut-être plus dans dix ans. Il est donc important de se former perpétuellement aux nouvelles technologies et aux nouveaux outils qu’on va rencontrer tout au long de notre carrière.

Quels sont les outils indispensables quand on est designer ?

On a de la chance parce qu’à travers les années ils se sont rationalisés, avant il y en avait beaucoup trop ! Maintenant, on travaille énormément et même quasiment plus qu’avec Figma qui polarise un grand nombre de compétences. Il y a toujours des outils qui gravitent autour, comme Photoshop et Illustrator pour les montages et illustrations. On utilise Principle pour les animations simples, et After Effects pour les animations plus ambitieuses.

Les lignes bougent souvent, d’où l’intérêt de se frotter en permanence à de nouveaux outils !

Peux-tu nous définir un terme wtf de ton métier ?

Je vais prendre le terme wireframe qui se traduit littéralement par fil de fer/armature en français, donc l’équivalent du “chemin de fer” pour le digital. Ce sont les premières ébauches des plans qu’on fait pour imaginer les applications, les sites web, etc. C’est à cette étape qu’on va structurer les contenus, les hiérarchiser… C’est vraiment toute la phase avant de se projeter et de créer des maquettes avec les éléments graphiques.

Pourquoi l’UX/UI design est-il si important ?

À la toute base, l’UX est né à partir du moment où on s’est demandé qui utilise les sites web, et donc qu’est-ce qui intéresse les audiences, comment leur proposer les contenus, quels sont leurs besoins en termes de navigation… En fait avant il n’y avait pas d’UX design, il n’y avait que du web design. Un produit digital reste un produit de communication, donc son but premier en tant que moyen de communication est de respecter les codes de marque et de véhiculer l’identité de la marque. L’UI sert à ça, c’est la partie créa qui va signer la valeur ajoutée en utilisant le choix des couleurs, des typo, etc. Avec l’évolution du métier, l’UI est devenu ce qui va créer l’environnement de navigation dans lequel va évoluer l’utilisateur. C’est l’ambiance qu’on va donner au produit digital, finalement.

Raconte-nous le projet qui t’a le plus marqué et pourquoi ?

J’ai eu l’occasion de travailler sur la première mouture du site de Dassault Aviation, je m’occupais seul avec le chef de projet du design du site. C’était un gros challenge, mais vraiment hyper formateur parce que ça m’a permis de me confronter à beaucoup de problématiques et à tous les autres métiers de la chaîne de création d’un site web. Ça m’a vraiment enseigné le sens des responsabilités, et je pense que c’est quelque chose de fondateur pour grandir dans ce milieu.

Un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se lancer dans ce métier ?

Avant de vouloir faire de l’UX et de l’UI en même temps (si on veut faire les deux bien sûr) — qui sont deux verticales complémentaires mais très denses — je conseillerais dans un premier temps de faire du design, d’entraîner son œil et de nourrir sa culture graphique. Ce sont des compétences qui demandent des années avant de se mettre en place, on ne peut pas les acquérir en un claquement de doigt parce que ce n’est pas quelque chose de scolaire. Tout ce qui se rapporte à l’UI demande de l’expérience et se met en place en travaillant. 🧑🏻‍💻

Pour finir, j’ai entendu dire que tu étais un vrai geek ! Dis nous quel est ton jeu préféré ?

Plus qu’un jeu, les séries qui m’ont le plus marquées sont celles de Zelda et Monster Hunter ! On se fait une partie ? 🎮

Écrit par Louise Azinheirinha, Community Manager chez tequilarapido

Digital is about recreativity.